Logements

Le tourisme solidaire

tourisme solidaire responsable et écologique

Le tourisme solidaire est une forme de tourisme destinée aux voyageurs qui veulent contribuer au développement des communautés de leur destination. L’idée est de sensibiliser au tourisme responsable et à la solidarité, en plus de participer favorablement à l’amélioration des conditions de vie des habitants de la destination dans laquelle ces voyageurs se rendent.
Il est important de se rendre compte de l’impact social que le tourisme a, nous pouvons améliorer l’expérience du voyage pour nous-mêmes et pour notre destination en y incluant une dimension humaniste, solidaire et écologique. Alors choisissez votre destination et quittez Saint Guilhem pour quelques mois afin d’aider ailleurs !

Comment faire du tourisme solidaire ?

Il existe de nombreuses manières de collaborer avec les communautés, mais les plus simples et celles que nous vous recommandons sont :

  • De faire une contribution économique à une ONG dans le pays où vous désirez vous rendre
  • De faire un voyage humanitaire avec une ONG, vous pourrez partir dans un pays pour plusieurs mois assez facilement. Soyez toutefois bien préparés car toutes les ONG ne préparent pas votre séjour aussi bien que les autres.
  • D’effectuer une mission de service civique à l’étranger.

Selon votre choix, vous pourrez voyager durant quelques semaines comme plusieurs mois, durant toute l’année ou bien pendant les périodes de vacances, tout dépend de vous et de vos disponibilités. De manière générale, les voyageurs solidaires sont accompagnés par les organisateurs, donc une formation ou une expérience préalable n’est pas nécessaire.

Pourquoi faire du tourisme solidaire ?

Pourquoi solidaire…

Le tourisme solidaire est bénéfique tant pour le voyageur que pour les communautés aidées. En effet, en plus de profiter des merveilles d’une autre culture, vous serez conscients de votre responsabilité sociale et sensibilisés aux inégalités présentes en participant à la lutte pour changer un petit bout du monde.

Le tourisme solidaire est l’occasion idéale pour ceux qui ne sont pas encore entrés dans le monde du volontariat de se débarrasser de l’incertitude, des doutes et de la peur de l’inconnu.

… plutôt que classique ?

Le nombre de voyageurs va continuer à augmenter selon les prévisions de l’Organisation mondiale du tourisme. Cette augmentation de la masse touristique n’est pas sans conséquences pour l’homme et l’environnement.

D’un point de vue environnemental, le tourisme de masse entraîne une surconsommation des ressources naturelles locales et une quantité considérable de déchets à gérer. Par exemple, la consommation d’eau douce par les grands complexes hôteliers continue d’augmenter dangereusement. Par ailleurs, en plus des déchets à traiter, les pollutions sont de plusieurs ordres : pollution de l’air, de l’eau… la nature souffre de nos actions, le plus souvent inconsidérées.
D’un point de vue humain, il nécessite la construction de grandes infrastructures (routes, hôtels…) ce qui favorise l’exode rural et l’abandon par les populations locales, de différentes manières, de régions entières au profit de complexes touristiques.

Le tourisme solidaire et responsable repose sur plusieurs piliers fondamentaux :

  • Préservation de la nature
  • Respect des populations rencontrées
  • L’écoute et le partage

Loin des circuits de tourisme de masse et de consommation de masse, ces valeurs qualifiées de durables, éthiques, équitables et participatives sont indispensables pour que les voyageurs comme les personnes rencontrées passent un bon moment, surtout quand il s’agit d’un voyage de plusieurs mois.
Avoir un impact positif sur les populations locales tout en respectant la nature est donc la clé de voute du tourisme solidaire.

Une nouvelle vision du voyage

Même si l’on souhaite le confort du voyage classique, le tourisme solidaire est avant tout une conviction que le voyageur, porte en lui : intérêt, respect, politesse et attention aux populations locales tout en respectant leur culture et leurs coutumes.

Voyager responsable et solidaire, c’est aussi respecter la planète en limitant au maximum son impact sur l’environnement au cours de son itinéraire.

Mais que vous soyez un voyageur expérimenté ou une personne à la recherche de nouvelles aventures et de nouvelles rencontres, cette forme de tourisme sera, à coup sûr, une grande satisfaction.

Quelle forme peut prendre le tourisme solidaire ?

  • Les missions de tourisme solidaire peuvent prendre de nombreuses formes :
  • Reforestation en forêt naturelle
  • Reforestation de mangroves
  • Construction d’écoles
  • Parrainage et soutien scolaire pour des enfants n’ayant pas ou que très peu accès à l’éducation
  • Soigner et accompagner médicalement des populations dont le système de santé est vétuste
  • Aider à la construction de maisons, bâtiments publics ou autres infrastructures tels que des barrages ou des routes par exemple.

comment faire du tourisme solidaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.